L’ange noir

en diable Gilles_cortezL’ange noir

Texte M. Tran
Illustration : Cortez

Pour moi, le carnaval ressemble à un grand cannibale. Je l’appelle l’ange noir, il a le rire aux lèvres, la musique dans le sang. Il ne sort que la nuit dans des lieux de débauche, et il est sympathique en diable.

M. Tran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.