Davaï !

Davaï !

Texte : Minol
Illustration : Cortez

En guise de friandises des zakouskis avant le bortsch
Sans ruse ni roublardise, avec des kopecks plein les poches
C’est Russe. Est-ce sûr ?
Une toute petite isba pour le moujik
Une grande datcha pour l’apparatchik
La Russie, si sûre
Un ivrogne incapable d’emboîter les matriochkas
Le cosaque à l’esprit qui cogne pleure sa babouchka
Est-ce Russe ? C’est sûr.
Poursuivi par un ours gloutonnement agacé dans la taïga
Ou dans la toundra avec des Tchouktches loin du goulag
Si Russe, le sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.