On l’appelait « mauvais temps »

On l’appelait « mauvais temps »

Texte : Gabi
Illustration : Jaq

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme un orage

Effrayant les chevaux sauvages

Qui se cabrent en hennissant

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme le tonnerre

Faisant trembler l’air et la terre

Comme dans un combat de titans

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme la houle

Qui fait rouler les barques saoules

Sous les quarantièmes rugissants

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix grondait comme un cyclone

Dont la chevelure de gorgone

Fonce sur les Iles Sous-le-vent

 

On l’appelait « mauvais temps »

Sa voix gronde encore dans mes rêves

Quand je me promène sur la grève

Et que j’écoute l’Océan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.